Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 15:21

 

Se connecter et exécuter des ordres SQL avec SQLPlus.

Comment se connecter et accéder à une base de données Oracle avec SQLPlus.
Comment interroger mes tables Oracle en mode console.
Comment exécuter des commandes SQLPLUS dans Oracle.
Comment exécuter des requêtes SQL en mode console.

SQLPLUS (SQL*Plus) est un outil ligne de commande Oracle, c'est une interface qui permet l’accés à une base de données en mode commande et console :
- Exécution des commandes SQL.
- Exécution de code PL/SQL.
- Exécution des commandes SQLPLUS.
- Exécution de fichiers scripts.
- La création de rapports.
- L'administration de la base de données.

Ici, nous parlerons uniquement de l'interface mode ligne de commande (Mode console), car l'interface graphique SQL*Plus n'est plus disponible à partir de la version 11G d'Oracle.

Syntaxe de la commande SQLPLUS pour une connexion à une base de données.

 
 SQLPLUS {username[/password][@connect_identifier] | / } [AS {SYSOPER|SYSDBA}] |/NOLOG 
  • username[/password].
    Nom d'utilisateur et mot de passe avec lequel vous voulez vous connecter à la base de données Oracle.

     C:\>SQLPLUS scott/tiger SQL*Plus: Release 10.2.0.1.0 - Production on Dim. Mai 6 12:59:08 2012 Copyright (c) 1982, 2005, Oracle. All rights reserved. Connecté à : Oracle Database 10g Release 10.2.0.1.0 - Production SQL> 
  • @connect_identifier.
    Identifiant de connexion Oracle Net.
    il s’agit du descripteur de connexion qui indique la base Oracle à laquelle vous voulez vous connecter.
    Ce descripteur est présent dans votre fichier TNSNAMES.ORA situé dans %ORACLE_HOME%\NETWORK\ADMIN.

     C:\>SQLPLUS scott/tiger@test SQL*Plus: Release 10.2.0.1.0 - Production on Dim. Mai 6 13:01:02 2012 Copyright (c) 1982, 2005, Oracle. All rights reserved. Connecté à : Oracle Database 10g Release 10.2.0.1.0 - Production SQL> 
  • /
    Ouverture de session en utilisant l'authentification du système d'exploitation.

     C:\>SQLPLUS / as SYSDBA SQL*Plus: Release 10.2.0.1.0 - Production on Dim. Mai 6 13:07:44 2012 Copyright (c) 1982, 2005, Oracle. All rights reserved. Connecté à : Oracle Database 10g Release 10.2.0.1.0 - Production SQL> 
  • AS {SYSOPER|SYSDBA}.
    La clause AS permet des connexions privilégiées pour les utilisateurs qui ont les privilèges SYSOPER ou SYSDBA.

     C:\>SQLPLUS SYS/monpasse AS SYSDBA SQL*Plus: Release 10.2.0.1.0 - Production on Dim. Mai 6 14:44:07 2012 Copyright (c) 1982, 2005, Oracle. All rights reserved. Connecté à : Oracle Database 10g Release 10.2.0.1.0 - Production SQL> 
  • /NOLOG.
    La clause /NOLOG permet d'ouvrir SQLPLUS sans établir de connexion à une base de données.
    Vous devez utilisez la commande CONNECT pour ouvrir une session sur la base de données Oracle.

     C:\>SET ORACLE_SID=DBAPROD C:\>SQLPLUS /NOLOG SQL*Plus: Release 10.2.0.1.0 - Production on Dim. Mai 6 14:50:53 2012 Copyright (c) 1982, 2005, Oracle. All rights reserved. SQL> CONNECT Entrez le nom utilisateur : scott Entrez le mot de passe : Connecté. SQL> ou bien SQL> CONNECT scott/tiger Connecté. SQL> 

Une session SQLPLUS se termine par la commande EXIT.
Attention, les transactions en cours sont validées aprés un EXIT, sauf si la commande ROLLBACK est exécutée.


 

Connexion à SQLPLUS et descripteur de connexion du TNSNAMES.ORA.

Ce descripteur de connexion de la commande SQLPLUS est présent dans votre fichier TNSNAMES.ORA situé dans %ORACLE_HOME%\NETWORK\ADMIN.
Le descripteur de connexion indique la base Oracle à laquelle vous voulez vous connecter.
Dans cet exemple, je souhaite me connecter à la base de test.

 
 C:\oracle\product\10.2.0\db_1\NETWORK\ADMIN>type tnsnames.ora # tnsnames.ora Network Configuration File: C:\oracle\product\10.2.0\db_1\NETWORK\ADMIN\tnsnames.ora # Generated by Oracle configuration tools. TEST = (DESCRIPTION = (ADDRESS_LIST = (ADDRESS = (PROTOCOL = TCP)(HOST = PC-DRO)(PORT = 1521)) ) (CONNECT_DATA = (SERVICE_NAME = DBATEST) ) ) PROD = (DESCRIPTION = (ADDRESS_LIST = (ADDRESS = (PROTOCOL = TCP)(HOST = PC-DRO)(PORT = 1521)) ) (CONNECT_DATA = (SERVICE_NAME = DBAPROD) ) ) C:\oracle\product\10.2.0\db_1\NETWORK\ADMIN>cd\ C:\ C:\>SQLPLUS scott/tiger@test SQL*Plus: Release 10.2.0.1.0 - Production on Dim. Mai 6 13:05:23 2012 Copyright (c) 1982, 2005, Oracle. All rights reserved. Connecté à : Oracle Database 10g Release 10.2.0.1.0 - Production SQL> 

 


 

Connexion à SQLPLUS et variable ORACLE_SID.

Il est possible de ne pas utiliser le descripteur de connexion présent dans le fichier TNSNAMES.ORA. Pour celà on initialise la variable ORACLE_SID avec le nom de l'instance de la base de données Oracle sur laquelle on veut se connecter.
Dans cet exemple, je me connecte à la base de prod et ensuite à la base de test.

 
 C:\>SET ORACLE_SID=DBAPROD C:\>SQLPLUS / AS SYSDBA SQL*Plus: Release 10.2.0.1.0 - Production on Dim. Mai 6 14:31:33 2012 Copyright (c) 1982, 2005, Oracle. All rights reserved. Connecté à : Oracle Database 10g Release 10.2.0.1.0 - Production SQL> SELECT * FROM global_name; GLOBAL_NAME ------------------- DBAPROD SQL> exit Déconnecté de Oracle Database 10g Release 10.2.0.1.0 - Production C:\>SET ORACLE_SID=DBATEST C:\>SQLPLUS / AS SYSDBA SQL*Plus: Release 10.2.0.1.0 - Production on Dim. Mai 6 14:32:07 2012 Copyright (c) 1982, 2005, Oracle. All rights reserved. Connecté à : Oracle Database 10g Release 10.2.0.1.0 - Production SQL> SELECT * FROM global_name; GLOBAL_NAME ------------------- DBATEST SQL> 

 


 

Exécuter des commandes SQLPLUS.

Connexion SQLPLUS sur le schéma scott.
Ne pas confondre commandes sql et commandes sqlplus. Dans cet exemple, nous utilisons la commande SQLPLUS DESC / DESCRIBE.
Elle permet d'afficher la structure d'une table ou d'une vue.

 
 C:\>SQLPLUS scott/tiger@test SQL*Plus: Release 10.2.0.1.0 - Production on Dim. Mai 6 13:43:15 2012 Copyright (c) 1982, 2005, Oracle. All rights reserved. Connecté à : Oracle Database 10g Release 10.2.0.1.0 - Production SQL> DESC emp Nom NULL ? Type ----------------------------------------- -------- ----------------- EMPNO NUMBER(4) ENAME VARCHAR2(10) JOB VARCHAR2(15) MGR NUMBER(4) HIREDATE DATE SAL NUMBER(7,2) COMM NUMBER(7,2) DEPTNO NUMBER(2) SQL> 

Dans cet exemple, nous utilisons la commande SQLPLUS SHOW USER.
Elle permet de visualiser le User sous lequel on est connecté.

 
 SQL> SHOW USER USER est "SCOTT" SQL> 

Dans cet exemple, nous utilisons la commande SQLPLUS SET SQLPROMPT.
Elle permet de changer et modifier l'affichage du prompt SQL.

 
 SQL> SET SQLPROMPT www.dba-ora.fr> www.dba-ora.fr> www.dba-ora.fr> 

Il existe une multitude de Commandes SQLPLUS.

 


 

Interroger mes tables avec des requêtes SQL sous SQLPLUS.

Maintenant que nous savons nous connecter à la base de données Oracle en mode console, nous pouvons interroger nos tables, dans cet exemple, je me connecte à la base de données avec le user SCOTT, donc je vais avoir la possibilité d'interroger tous les objets du schéma SCOTT.

 
 C:\>SQLPLUS scott/tiger@prod SQL*Plus: Release 10.2.0.1.0 - Production on Dim. Mai 6 15:04:22 2012 Copyright (c) 1982, 2005, Oracle. All rights reserved. Connecté à : Oracle Database 10g Release 10.2.0.1.0 - Production SQL> DESC emp; Nom NULL ? Type ----------------------------------------- -------- ----------------- EMPNO NUMBER(4) ENAME VARCHAR2(10) JOB VARCHAR2(15) MGR NUMBER(4) HIREDATE DATE SAL NUMBER(7,2) COMM NUMBER(7,2) DEPTNO NUMBER(2) SQL> SELECT ename, job, sal FROM emp; ENAME JOB SAL ---------- --------------- ---------- SMITH CLERK 800,5 ALLEN SALESMAN WARD SALESMAN 1250 SQL> ou bien SQL> SELECT ename, 2 job, 3 sal 4 FROM emp; ENAME JOB SAL ---------- --------------- ---------- SMITH CLERK 800,5 ALLEN SALESMAN WARD SALESMAN 1250 SQL> 

Une requête peut s’écrire sur plusieurs lignes.
SQLPLUS incrémente le numéro de ligne à chaque retour chariot jusqu’au caractère final ; qui marque la fin de la commande.

 

Oracle SQL 10G www.dba-ora.fr

Liens en rapport avec l'article et qui sont susceptibles de vous intéresser
• Creer un Rapport HTML avec SQLPLUS.
• Les Variables SYSTEM SET dans SQLPLUS.
Repost 0
Published by Oracle SQL - dans SQLPLUS
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 20:05

 

Insérer et lire les accents sous SQLPLUS avec SET NLS_LANG.

Comment insérer et lire des accents sous SQL*PLUS DOS. ?
Comment changer le paramètre NLS_LANG. ?

Le sujet lié au NLS_LANG et aux problèmes d'accents est vaste, c'est pourquoi je ne rentrerai pas dans les détails.
Le but de cet article est simplement de vous montrer les erreurs à ne pas commettre pour une gestion sans problèmes des accents sous SQL*PLUS lors INSERT STATEMENT ou SELECT ou d’exécution de script avec la commande SQLPLUS @ et @@ appelant des fichiers type NOTEPAD, WORDPAD.

En effet la même requête INSERT INTO avec accents n'aura pas le même SET NLS_LANG, suivant qu'on l’exécute directement dans SQLPLUS ou par appel de script avec @ et @@.

Syntaxe SET NLS_LANG.

 
 NLS_LANG [clients Language]_[clients Territory].[clients characterset] 
 
 SET NLS_LANG=FRENCH_FRANCE.WE8MSWIN1252 
 
 SET NLS_LANG=_FRANCE.WE8MSWIN1252 
 
 SET NLS_LANG=.WE8MSWIN1252 

Voici la config NLS de mon environnement de test.

NLS DATABASE PARAMETERS.

 
 SQL> SELECT * 2 FROM nls_database_parameters 3 WHERE parameter in ('NLS_LANGUAGE','NLS_TERRITORY','NLS_CHARACTERSET'); PARAMETER VALUE ------------------------------ ---------------- NLS_LANGUAGE AMERICAN NLS_TERRITORY AMERICA NLS_CHARACTERSET WE8MSWIN1252 SQL> 

 

NLS INSTANCE PARAMETERS.

 
 SQL> SELECT * 2 FROM nls_instance_parameters 3 WHERE parameter in ('NLS_LANGUAGE','NLS_TERRITORY'); PARAMETER VALUE ------------------------------ ----------------- NLS_LANGUAGE FRENCH NLS_TERRITORY FRANCE SQL> 

 

NLS SESSION PARAMETERS.

 
 SQL> SELECT * 2 FROM nls_session_parameters 3 WHERE parameter in ('NLS_LANGUAGE','NLS_TERRITORY'); PARAMETER VALUE ------------------------------ --------------- NLS_LANGUAGE FRENCH NLS_TERRITORY FRANCE SQL> SELECT sys_context('userenv','language') FROM dual; SYS_CONTEXT('USERENV','LANGUAGE') ---------------------------------- FRENCH_FRANCE.WE8MSWIN1252 SQL> 

 

LISTER PARAMETRE NLS DATABASE, INSTANCE, SESSION.

 
 SQL> SET linesize 120 SQL> COLUMN PARAMETERS FORMAT A25 SQL> COLUMN "DATABASE PARAMETERS" FORMAT A28 SQL> COLUMN "INSTANCE PARAMETERS" FORMAT A21 SQL> COLUMN "SESSION PARAMETERS" FORMAT A26 SQL> SQL> SELECT 2 data.parameter "PARAMETERS", 3 data.value "DATABASE PARAMETERS", 4 inst.value "INSTANCE PARAMETERS", 5 sess.value "SESSION PARAMETERS" 6 FROM 7 nls_database_parameters data LEFT OUTER JOIN nls_instance_parameters inst 8 ON(data.parameter = inst.parameter) 9 LEFT OUTER JOIN nls_session_parameters sess 10 ON(data.parameter = sess.parameter) 11 ORDER BY 1; PARAMETERS DATABASE PARAMETERS INSTANCE PARAMETERS SESSION PARAMETERS ------------------------- ---------------------------- --------------------- -------------------------- NLS_CALENDAR GREGORIAN GREGORIAN NLS_CHARACTERSET WE8MSWIN1252 NLS_COMP BINARY BINARY NLS_CURRENCY $ ¦ NLS_DATE_FORMAT DD-MON-RR DD/MM/YYYY NLS_DATE_LANGUAGE AMERICAN FRENCH NLS_DUAL_CURRENCY $ ¦ NLS_ISO_CURRENCY AMERICA FRANCE NLS_LANGUAGE AMERICAN FRENCH FRENCH NLS_LENGTH_SEMANTICS BYTE BYTE BYTE NLS_NCHAR_CHARACTERSET AL16UTF16 NLS_NCHAR_CONV_EXCP FALSE FALSE FALSE NLS_NUMERIC_CHARACTERS ., , NLS_RDBMS_VERSION 10.2.0.1.0 NLS_SORT BINARY FRENCH NLS_TERRITORY AMERICA FRANCE FRANCE NLS_TIME_FORMAT HH.MI.SSXFF AM HH24:MI:SSXFF NLS_TIMESTAMP_FORMAT DD-MON-RR HH.MI.SSXFF AM DD/MM/RR HH24:MI:SSXFF NLS_TIMESTAMP_TZ_FORMAT DD-MON-RR HH.MI.SSXFF AM TZR DD/MM/RR HH24:MI:SSXFF TZR NLS_TIME_TZ_FORMAT HH.MI.SSXFF AM TZR HH24:MI:SSXFF TZR 20 ligne(s) sélectionnée(s). SQL> 

Si ils sont définis, les paramètres du client NLS_SESSION_PARAMETERS ont toujours préséance sur NLS_INSTANCE_PARAMETERS et NLS_DATABASE_PARAMETERS. Sous Windows, vous avez deux options possibles, normalement le NLS_LANG est défini dans la base de registre, mais il peut également être défini dans une variable d'environnement. La variable d'environnement l'emporte sur la valeur définie dans la base de registre et est utilisée pour tous les Oracle Homes du serveur si elle est définie comme une variable d'environnement système.
Le jeu de caractères du client est défini par le NLS_LANG sur l'OS client.

 

Démo INSERT STATEMENT avec ACCENT dans SQL*PLUS.

 
 SQL> INSERT INTO table_accent 2 VALUES('Test éphémère SQL*PLUS.','Défaut NLS_LANG','INSERT STATEMENT'); 1 ligne crÚÚe. 

 

Démo INSERT STATEMENT et appel Script avec SET NLS_LANG=.WE8PC850 dans SQL*PLUS.

 
 C:\>SET NLS_LANG=.WE8PC850 C:\>SQLPLUS scott/tiger@dbtest SQL> INSERT INTO table_accent 2 VALUES('Test éphémère SQL*PLUS.','NLS_LANG=.WE8PC850','INSERT STATEMENT'); 1 row created. SQL> @c:\accent.sql 

 

Démo @SCRIPT INSERT STATEMENT SET NLS_LANG=.WE8MSWIN1252 dans SQL*PLUS.

 
 C:\>SET NLS_LANG=.WE8MSWIN1252 C:\>SQLPLUS scott/tiger@dbtest SQL> @c:\accent.sql SQL> exit 

 

Voyons le résultat dans SQL*PLUS.

 
 C:\>SET NLS_LANG=.WE8PC850 C:\>SQLPLUS scott/tiger@dbtest SQL> SET linesize 120 SQL> SELECT * FROM table_accent; TEXT NLS_LANG QUOI ------------------------------ -------------------------------------------- ----------------- Test ■ph■m■re SQL*PLUS. D■faut NLS_LANG INSERT STATEMENT Test éphémère SQL*PLUS. NLS_LANG=.WE8PC850 INSERT STATEMENT Test éphémère SQL*PLUS. NLS_LANG=.WE8MSWIN1252 Appel Script @ Test ■ph■m■re SQL*PLUS. NLS_LANG=.WE8MSWIN1252 INSERT STATEMENT Test ÚphÚmÞre SQL*PLUS. NLS_LANG=.WE8PC850 Appel Script @ Test éphémère TOAD. NLS_LANG=.WE8MSWIN1252 INSERT STATEMENT 6 rows selected. SQL> 

En conclusion, on s'aperçoit qu'il faut initialiser la variable NLS_LANG du Client à :

SET NLS_LANG=.WE8PC850 pour inserer des accents dans SQL*PLUS DOS.
SET NLS_LANG=.WE8MSWIN1252 pour inserer des accents via appel de script ( @ / @@) dans SQL*PLUS.

Haut de Page www.dba-ora.fr

 

Liens en rapport avec l'article et qui sont susceptibles de vous intéresser
• Creer un Rapport HTML avec SQLPLUS
• Liste Description Commandes SQLPLUS
• Liste Description SQLPLUS SET SYSTEM VARIABLE
Repost 0
Published by Daniel Roesch - dans SQLPLUS
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 22:31

 

Création d'un rapport au format HTML avec SQLPLUS. 

Comment créer un rapport HTML avec SQLPLUS. ?

Pour éviter des grands discours sur les différentes façons de créer un rapport HTML sous SQL*PLUS voici un screen d'un petit rapport html et son script SQL ci-dessous que vous pouvez télécharger en cliquant sur l'image du script.

 

Syntaxe commande SQL*PLUS SET MARKUP HTML.

 
 SET MARKUP HTML [ON|OFF] [HEAD text] [BODY text] [TABLE text] [ENTMAP {ON|OFF}] [SPOOL {ON|OFF}] [PRE[FORMAT] {ON|OFF}] 

 

rapport html sqlplus

Script SQLPLUS avec gestion HTML et CSS. Cliquez sur l'image pour télécharger le script.

script-sqlplus-html-markup

 

Liens en rapport avec l'article et qui sont susceptibles de vous intéresser
• Liste Description Commandes SQLPLUS
• Liste Description SQLPLUS SET SYSTEM VARIABLE
Repost 0
Published by Daniel Roesch - dans SQLPLUS
commenter cet article
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 15:06

 

Description des Variables System SET SQLPLUS Oracle.

 

SQLPLUS SYSTEM VARIABLE LIST

Commandes SET SYSTEM VARIABLE

Descriptions Variable SET SYSTEM dans  SQLPLUS

SET APPI[NFO]{ON | OFF | text} Sets automatic registering of scripts through the DBMS_APPLICATION_INFO package.
Définit automatiquement l'enregistrement de scripts dans le paquet DBMS_APPLICATION_INFO.
SET ARRAY[SIZE] {15 | n} Sets the number of rows, called a batch, that SQL*Plus will fetch from the database at one time.
Définit le nombre de lignes que SQL * Plus va chercher dans la base de données en une seule fois.
SET AUTO[COMMIT]{ON | OFF | IMM[EDIATE] | n} Controls when Oracle Database commits pending changes to the database.
Détermine si Oracle Database commit des modifications en attente dans la base de données .
SET AUTOP[RINT] {ON | OFF} Sets the automatic printing of bind variables.
Définit l'impression automatique de variables de liaison.
SET AUTORECOVERY [ON | OFF] ON sets the RECOVER command to automatically apply the default filenames of archived redo log files needed during recovery.
RECOVER pour appliquer automatiquement les noms de fichiers par défaut des fichiers de journalisation archivés nécessaires lors de la récupération.
SET AUTOT[RACE] {ON | OFF | TRACE[ONLY]} [EXP[LAIN]] [STAT[ISTICS]] Displays a report on the execution of successful SQL DML statements (SELECT, INSERT, UPDATE or DELETE).
Affiche un rapport sur ​​la bonne exécution des SQL DML (SELECT, INSERT, UPDATE ou DELETE).
SET BLO[CKTERMINATOR] {. | c | ON | OFF} Sets the non-alphanumeric character used to end PL/SQL blocks to c.
Sets the non-alphanumeric character used to end PL/SQL blocks to c.
SET CMDS[EP] {; | c | ON | OFF} Sets the non-alphanumeric character used to separate multiple SQL*Plus commands entered on one line to c.
Sets the non-alphanumeric character used to separate multiple SQL*Plus commands entered on one line to c.
SET COLSEP { | text} In iSQL*Plus, SET COLSEP determines the column separator character to be printed between column output that is rendered inside ‹pre› tags.Sets the text to be printed between selected columns.
Dans i SQL * Plus, SET COLSEP détermine le caractère séparateur de colonne à imprimer entre la colonne de sortie dans les tags ‹pre›.Définit le texte à imprimer entre certaines colonnes.
SET CON[CAT] {. | c | ON | OFF} Sets the character you can use to terminate a substitution variable reference if you wish to immediately follow the variable with a character that SQL*Plus would otherwise interpret as a part of the substitution variable name.
Définit le caractère que vous pouvez utiliser pour mettre fin à une variable de substitution de référence si vous souhaitez suivre immédiatement la variable avec un caractère SQL * Plus,sinon il est interprété comme une partie de la variable de substitution.
SET COPYC[OMMIT] {0 | n} Controls the number of batches after which the COPY command commits changes to the database.
Contrôle le nombre de batch, après quoi la commande COPY valide les modifications à la base de données.
SET COPYTYPECHECK {ON | OFF} Sets the suppression of the comparison of datatypes while inserting or appending to tables with the COPY command.
Définit la suppression de la comparaison des types de données lors de l'insertion ou l'ajout de tables avec la commande COPY.
SET DEF[INE] {& | c | ON | OFF} Sets the character used to prefix variables to c.
Définit le caractère utilisé pour le préfixe variables à c .
SET DESCRIBE [DEPTH {1 | n | ALL}] [LINENUM {ON | OFF}] [INDENT {ON | OFF}] Sets the depth of the level to which you can recursively describe an object.
Définit la profondeur du niveau auquel vous pouvez décrire un objet de manière récursive.
SET ECHO {ON | OFF} Controls whether the START command lists each command in a script as the command is executed.
Contrôle si la commande START répertorie chaque commande dans un script que la commande est exécutée.
*SET EDITF[ILE] file_name[.ext] Sets the default filename for the EDIT command.
Définit le nom par défaut par défaut pour la commande EDIT.
SET EMB[EDDED] {ON | OFF} Controls where on a page each report begins.
Contrôles sur une page où chaque rapport commence.
SET ESC[APE] {\ | c | ON | OFF} Defines the character you enter as the escape character.
Définit le caractère que vous entrez comme le caractère escape.
SET FEED[BACK] {6 | n | ON | OFF} Displays the number of records returned by a query when a query selects at least n records.
Affiche le nombre de dossiers renvoyés par une requête lorsqu'une requête sélectionne au moins n dossiers.
SET FLAGGER {OFF | ENTRY | INTERMED[IATE] | FULL} Checks to make sure that SQL statements conform to the ANSI/ISO SQL92 standard.
Les contrôles pour s'assurer que les instructions SQL conformes à la norme ANSI / ISO SQL92.
*SET FLU[SH] {ON | OFF} Controls when output is sent to the user's display device.
Contrôles lorsque la sortie est envoyée au dispositif d'affichage de l'utilisateur.
SET HEA[DING] {ON | OFF} Controls printing of column headings in reports.
l'impression contrôles des têtes de colonne dans les rapports.
SET HEADS[EP] { | | c | ON | OFF} Defines the character you enter as the heading separator character.
Définit le caractère que vous entrez comme le caractère séparateur de position.
SET INSTANCE [instance_path | LOCAL] Changes the default instance for your session to the specified instance path.
Modifications de l'instance par défaut de votre session sur le chemin instance spécifiée.
SET LIN[ESIZE] {80 | n} SET LIN[ESIZE] {150 | n} in iSQL*Plus Sets the total number of characters that SQL*Plus displays on one line before beginning a new line.
Définit le nombre total de caractères que SQL * Plus affiche sur une seule ligne avant de commencer une nouvelle ligne.
SET LOBOF[FSET] {1 | n} Sets the starting position from which CLOB and NCLOB data is retrieved and displayed.
Définit la position de départ à partir duquel CLOB et NCLOB données sont récupérées et affichées.
SET LOGSOURCE [pathname] Specifies the location from which archive logs are retrieved during recovery.
Indique l'emplacement à partir duquel les journaux d'archive sont récupérées lors de la récupération.
SET LONG {80 | n} Sets maximum width (in bytes) for displaying LONG, CLOB, NCLOB and XMLType values; and for copying LONG values.
Définit la largeur maximum (en octets) pour l'affichage LONG, CLOB , NCLOB et les valeurs XMLType, et pour copier les valeurs LONG.
SET LONGC[HUNKSIZE] {80 | n} Sets the size (in bytes) of the increments in which SQL*Plus retrieves a LONG, CLOB, NCLOB or XMLType value.
Définit la taille (en octets) des incréments dans lequel SQL * Plus récupère un LONG, CLOB , NCLOB ou de la valeur XMLType.
SET MARK[UP] HTML [ON | OFF] [HEAD text] [BODY text] [TABLE text] [ENTMAP {ON | OFF}] [SPOOL {ON | OFF}] [PRE[FORMAT] {ON | OFF}] Outputs HTML marked up text, which is the output used by iSQL*Plus.
Sorties HTML texte marqué, qui est la sortie utilisés par i SQL * Plus.
SET NEWP[AGE] {1 | n | NONE} Sets the number of blank lines to be printed from the top of each page to the top title.
Définit le nombre de lignes vierges à imprimer à partir du haut de chaque page pour le titre en haut .
SET NULL text Sets the text that represents a null value in the result of a SQL SELECT command.
Définit le texte qui représente une valeur NULL dans le résultat d'une commande SQL SELECT.
SET NUMF[ORMAT] format Sets the default format for displaying numbers.
Définit le format par défaut pour l'affichage des numéros.
SET NUM[WIDTH] {10 | n} Sets the default width for displaying numbers.
Définit la largeur par défaut d'affichage des nombres.
SET PAGES[IZE] {14 | n} Sets the number of lines in each page.
Définit le nombre de lignes dans chaque page .
SET PAU[SE] {ON | OFF | text} Enables you to control scrolling of your terminal when running reports.
Permet de contrôler le défilement de votre terminal lors de l'exécution des rapports.
SET RECSEP {WR[APPED] | EA[CH] | OFF} RECSEP tells SQL*Plus where to make the record separation.
RECSEP dit SQL * Plus où faire la séparation record.
SET RECSEPCHAR { | c} Display or print record separators.
Afficher ou enregistrer imprimer des séparateurs.
SET SERVEROUT[PUT] {ON | OFF} [SIZE {n | UNL[IMITED]}] [FOR[MAT] {WRA[PPED] | WOR[D_WRAPPED] | TRU[NCATED]}] Controls whether to display the output (that is, DBMS_OUTPUT PUT_LINE) of stored procedures or PL/SQL blocks in SQL*Plus.
Contrôles d'afficher ou non la sortie (c'est-à-DBMS_OUTPUT PUT_LINE) des procédures stockées ou des blocs PL / SQL dans SQL * Plus.
*SET SHIFT[INOUT] {VIS[IBLE] | INV[ISIBLE]} Enables correct alignment for terminals that display shift characters.
Permet un alignement correct pour les terminaux qui affichent des caractères changement.
*SET SHOW[MODE] {ON | OFF} Controls whether SQL*Plus lists the old and new settings of a SQL*Plus system variable when you change the setting with SET.
Contrôle si SQL * Plus et dresse la liste des nouveaux paramètres d'un ancien * Plus variable système SQL lorsque vous modifiez le paramétrage avec SET.
*SET SQLBL[ANKLINES] {ON | OFF} Controls whether SQL*Plus puts blank lines within a SQL command or script.
Contrôle si SQL * Plus met des lignes vides dans une commande SQL ou un script.
SET SQLC[ASE] {MIX[ED] | LO[WER] | UP[PER]} Converts the case of SQL commands and PL/SQL blocks just prior to execution.
Convertit le cas de commandes SQL et PL / SQL blocs juste avant son exécution.
*SET SQLCO[NTINUE] {> | text} Sets the character sequence SQL*Plus displays as a prompt after you continue a SQL*Plus command on an additional line using a hyphen (–).
Définit la séquence de caractères SQL * Plus affiche une invite une fois que vous poursuivre une commande SQL * Plus sur une ligne supplémentaire en utilisant un trait d'union (-).
*SET SQLN[UMBER] {ON | OFF} Sets the prompt for the second and subsequent lines of a SQL command or PL/SQL block.
Définit l'invite pour la deuxième et la suite d'une commande SQL ou bloc PL / SQL.
SET SQLPLUSCOMPAT[IBILITY] {x.y[.z]} Sets the behavior or output format of VARIABLE to that of the release or version specified by x.y[.z].
Définit le format de sortie ou le comportement de la variable à celui de la libération ou la version spécifiée par x . y [. z ].
*SET SQLPRE[FIX] {# | c} Sets the SQL*Plus prefix character.
Définit le SQL * Plus caractère de préfixe.
*SET SQLP[ROMPT] {SQL> | text} Sets the SQL*Plus command prompt.
Définit le SQL * Plus invite de commande.
SET SQLT[ERMINATOR] {; | c | ON | OFF} Sets the character used to end and execute SQL commands to c.
Définit le caractère utilisé à la fin et d'exécuter des commandes SQL à c .
*SET SUF[FIX] {SQL | text} Sets the default file that SQL*Plus uses in commands that refer to scripts.
Définit le fichier par défaut que SQL * Plus utilise dans les commandes qui se réfèrent à des scripts.
*SET TAB {ON | OFF} Determines how SQL*Plus formats white space in terminal output.
Détermine la façon dont l'espace SQL * Plus formats blanc dans la borne de sortie.
*SET TERM[OUT] {ON | OFF} Controls the display of output generated by commands executed from a script.
Contrôle l'affichage de la production générée par les commandes exécutées à partir d'un script.
*SET TI[ME] {ON | OFF} Controls the display of the current time.
Contrôle l'affichage de l'heure actuelle.
SET TIMI[NG] {ON | OFF} Controls the display of timing statistics.
Contrôle l'affichage des statistiques de temps.
*SET TRIM[OUT] {ON | OFF} Determines whether SQL*Plus puts trailing blanks at the end of each displayed line.
Détermine si SQL * Plus met des espaces à droite à la fin de chaque ligne s'affiche.
*SET TRIMS[POOL] {ON | OFF} Determines whether SQL*Plus puts trailing blanks at the end of each spooled line.
Détermine si SQL * Plus met des espaces à droite à la fin de chaque ligne de file d'attente.
SET UND[ERLINE] {- | c | ON | OFF} Sets the character used to underline column headings in SQL*Plus reports to c.
Définit le caractère utilisé pour souligner têtes de colonne dans SQL * Plus les rapports de c .
SET VER[IFY] {ON | OFF} Controls whether SQL*Plus lists the text of a SQL statement or PL/SQL command before and after SQL*Plus replaces substitution variables with values.
Contrôle si SQL * Plus présente le texte d'une instruction SQL ou PL / SQL commande avant et après SQL * Plus remplace les variables de substitution avec des valeurs.
SET WRA[P] {ON | OFF} Controls whether SQL*Plus truncates the display of a SELECTed row if it is too long for the current line width.
Contrôle si SQL * Plus tronque l'affichage d'une ligne sélectionnée si elle est trop longue pour la largeur de la ligne actuelle.
SET XQUERY BASEURI {text} Defines the base URI to use. This is useful to change the prefix of the file to access when writing generic XQuery expressions.
Définit l'URI de base à utiliser. Ceci est utile de modifier le préfixe du fichier à l'accès lors de l'écriture des expressions XQuery génériques.
SET XQUERY ORDERING {UNORDERED | ORDERED | DEFAULT} Controls the ordering of results from an XQuery.
Contrôle le classement des résultats d'une requête XQuery.
SET XQUERY NODE {BYVALUE | BYREFERENCE | DEFAULT} Sets the preservation mode for notes created or returned.
Définit le mode de conservation des notes créées ou retournés.
SET XQUERY CONTEXT {text} Specifies an XQuery context item which can be either a node or a value.
Spécifie un élément de contexte XQuery qui peut être soit un nœud ou une valeur.

 

Liens en rapport avec l'article et qui sont susceptibles de vous intéresser
• Liste Description Commandes SQLPLUS
Repost 0
Published by Daniel Roesch - dans SQLPLUS
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 12:16

 

Description des commandes SQLPLUS Oracle.

 

SQLPLUS COMMANDS LIST

Commandes SQLPLUS

Descriptions Commandes SQLPLUS

@ ("at" sign) Exécute un script. Le script peut être appelé à partir du système de fichiers local ou d'un serveur web.
  (@mon_script.sql)
(@HTTP://machine_name.domain:port/mon_script.sql)
@@ (double "at" sign) Exécute un script. Cette commande est similaire à la commande @ (arobase).Elle est utile pour l'exécution de scripts imbriqués.
/ (slash) Exécute ou réexécute la commande SQL ou bloc PL/SQL.
ACCEPT Lit une ligne d'entrée et la stocke dans une variable de substitution donnée.
  ACCEPT pswd CHAR PROMPT 'Password: ' HIDE
ACCEPT nom CHAR FORMAT 'A20' PROMPT 'Entrer NOM : '
*APPEND Ajoute le texte spécifié à la fin de la ligne courante dans le tampon.
  SQL> 1
1* SELECT societe, ville
SQL> APPEND FROM societe
1* SELECT societe, ville FROM societe
SQL>/
ARCHIVE LOG Démarre ou arrête l'archivage automatique des fichiers journaux en ligne manuellement ou affiche des informations sur des fichiers de journalisation.
  ARCHIVE LOG LIST
ARCHIVE LOG STOP
ARCHIVE LOG NEXT
ARCHIVE LOG ALL
ARCHIVE LOG START
ATTRIBUTE Spécifie les caractéristiques pour un attribut donné d'un objet de type colonne, et énumère les caractéristiques d'affichage en cours pour un seul attribut ou tous les attributs.
  ATTRIBUTE SOCIETE_TYPE.NOM FORMAT A20
ATTRIBUTE SOCIETE_TYPE.CAPITAL FORMAT $999,999,990.99
BREAK Indique où et comment un changement de mise en forme dans un rapport. Rupture
  BREAK ON DEPT_ID SKIP PAGE ON SOCIETE_ID SKIP 1 ON CAPITAL SKIP 1
BTITLE Place et formate un titre précis au bas de chaque page du rapport.
  BTITLE LEFT 'PLANNING VENTES' RIGHT '1 JAN 2011'
BTITLE COL 50 'CONFIDENTIAL' TAB 6 '1 JAN 2011'
*CHANGE Change le texte sur la ligne courante dans le tampon.
  SQL> 1
1* SELECT societe, ville FROM societe
SQL> CHANGE /ville/CP
1* SELECT societe, CP FROM societe
SQL>
CLEAR Réinitialiser ou effacer
  CLEAR BREAKS
CLEAR COLUMNS
COLUMN Spécifie les caractéristiques d'affichages pour une colonne donnée, ou liste les caractéristiques d'affichage en cours pour une colonne unique ou pour toutes les colonnes.
  COLUMN commentaire FORMAT A20 WRAP
COLUMN commentaire FORMAT A20 WORD_WRAP
COLUMN capital FORMAT $99,999,990.99
COLUMN societe FORMAT A20
COMPUTE Calcule et affiche les lignes en utilisant divers calculs standard, sur sous-ensembles de lignes sélectionnées.
  COMPUTE SUM OF capital ON REPORT
COMPUTE AVG LABEL 'Dept Average' OF capital ON DEPARTMENT
CONNECT Connecte un utilisateur à Oracle Database.
  CONNECT SCOTT/TIGER@alias
CONNECT / AS SYSDBA
COPY Copie le résultat d'une requête dans une table dans la bdd ou une autre base de données.
  COPY FROM scott@PARIS_DB TO scott@LILLE_DB -
CREATE NEW_EMP USING SELECT * FROM EMP
DEFINE Spécifie une variable de substitution et lui attribue une valeur CHAR. Affiche la liste des variables.
  DEFINE POS = MANAGER
DEFINE DEPARTMENT_ID = 10
DEFINE DEPARTMENT_ID
*DEL Supprime une ou plusieurs lignes de la mémoire tampon.
DESCRIBE Affiche la liste des définitions de colonne pour une table spécifiée, vue ou synonymes…
  DESCRIBE emp
DESC emp
DISCONNECT Deconnecte de la base de données l'utilisateur courant mais ne quitte pas SQL*Plus.
  CONNECT HR
SELECT LAST_NAME, DEPARTMENT_NAME FROM EMP;
DISCONNECT
*EDIT Invoque un éditeur de texte du système d'exploitation.
  EDIT REPORT
EXECUTE Exécute une simple instruction PL / SQL.
EXIT Met fin à SQL*Plus et rend le contrôle au système d'exploitation.
*GET Charge un fichier du système d'exploitation dans la mémoire tampon.
HELP Accède a l'aide SQL*Plus en ligne de commande.
*HOST Exécute une commande système d'exploitation sans avoir à quitter SQL * Plus.
  HOST dir *.sql
HOST ls *.sql (unix)
HOST MOVE E:\CONTROL03.CTL F:\CONTROL03.CTL
*INPUT Ajoute un ou plusieurs nouvelles lignes après la ligne courante dans le tampon.
LIST Listes une ou plusieurs lignes de la mémoire tampon.
  LIST
LIST 2
LIST * LAST
PASSWORD Permet la modification d'un mot de passe sans écho.
PASSWORD
PASSWORD user_name
PAUSE Affiche le texte spécifié, puis attend que l'utilisateur appuit sur Retour.
SET PAUSE OFF
PAUSE Mettre du papier dans l'imprimante and ENTER pour continuer.
PRINT Affiche la valeur actuelle d'une variable BIND
PROMPT Envoie un message specifique à l'écran de l'utilisateur.
RECOVER Effectue un media recovery sur un ou plusieurs tablespaces, fichiers de données une ou plusieurs, ou la base de données.
RECOVER DATABASE
RECOVER DATABASE UNTIL TIME 04-JAN-2011:05:43:00
RECOVER TABLESPACE tbs_1, tbs_2
RECOVER DATAFILE 'data_01.db'
REMARK Début de commentaire dans un script.
REPFOOTER Places and formats a specified report footer at the bottom of each report, or lists the current REPFOOTER definition.
REPFOOTER PAGE CENTER 'Fin Listing Societe'
REPFOOTER OFF
REPHEADER Places and formats a specified report header at the top of each report, or lists the current REPHEADER definition.
REPHEADER PAGE CENTER 'Listing societe'
REPHEADER OFF
RUN Listes et exécute la commande SQL ou bloc PL/SQL actuellement stockés dans la mémoire tampon SQL.
*SAVE Enregistre le contenu du buffer dans un fichier du système d'exploitation (un script).
SAVE nom_requete (.sql par défaut)
SAVE nom_requete.old
SAVE nom_requete REPLACE
SAVE nom_requete APPEND
SET Définit une variable système pour modifier l'environnement SQL*Plus de votre session en cours.
SHOW Affiche la valeur d'une variable systeme SQL*Plus ou de environnement SQL * Plus.
SHOW PARAMETERS COUNT
SHOW AUTORECOVERY
SHOW RECYCLEBIN
SHOW ERRORS PROCEDURE SCOTT.NOM_PROCEDURE
SHUTDOWN Arrête une instance Oracle Database en cours d'exécution.
SHUTDOWN ABORT
SHUTDOWN IMMEDIATE
SHUTDOWN TRANSACTIONAL
SHUTDOWN
*SPOOL Stock le résultat de la requête dans un fichier système d'exploitation et, éventuellement, envoie le fichier à une imprimante.
SPOOL mon_fichier CREATE
SPOOL mon_fichier APPEND
SPOOL mon_fichier REPLACE
SPOOl OUT
SPOOl OFF
START Exécute un script qui peut être appelé à partir d'un serveur Web dans iSQL*Plus, ou d'un système de fichiers local ou d'un serveur Web.
STARTUP Démarre une instance de base de données Oracle et éventuellement monte et ouvre une base de données.
STARTUP FORCE RESTRICT MOUNT
STARTUP PFILE=myinit.ora NOMOUNT
STARTUP FORCE RESTRICT PFILE=myinit.ora OPEN database
*STORE Enregistre les attributs de l'environnement actuel SQL * Plus dans un script.
TIMING Records timing data for an elapsed period of time, lists the current timer's title and timing data, or lists the number of active timers.
TIMING START my_sql_TIMER
TIMING SHOW
TIMING STOP
CLEAR TIMING
TTITLE Formate un titre précis en haut de chaque page du rapport…
TTITLE CENTER 'Sommaire'
TTITLE LEFT 'Monthly Analysis'
UNDEFINE Supprime une ou plusieurs variables de substitution plus que vous avez défini de manière explicite (avec la commande DEFINE) ou implicitement (avec un argument à la commande START).
VARIABLE Déclare une variable BIND qui peut être référencé en PL/SQL.
VARIABLE id NUMBER
VARIABLE txt CHAR (20)
VARIABLE myvar REFCURSOR
VARIABLE
WHENEVER OSERROR Quitte SQL*Plus, si une commande du système d'exploitation génère une erreur. Dans i SQL * Plus, exécute l'action définie si une commande du système d'exploitation génère une erreur.
WHENEVER SQLERROR Quitte SQL * Plus si une commande SQL ou bloc PL / SQL génère une erreur. Dans i SQL * Plus, exécute l'action définie si une commande SQL ou bloc PL / SQL génère une erreur.
XQUERY Exécute une instruction XQuery 1.0.

 

Liens en rapport avec l'article et qui sont susceptibles de vous intéresser
 
Repost 0
Published by Daniel Roesch - dans SQLPLUS
commenter cet article