Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 13:57

 

SHUTDOWN ORACLE.

Quels sont les modes d'arrêt shutdown d'une base Oracle.
Comment arrêter une instance Oracle.

Shutdown Oracle

Arrêter une base de données Oracle.

La commande shutdown d'Oracle déclenche l'arrêt de la base de données en passant par différentes étapes suivant l'option d'arrêt choisie :
• Fermeture de la base de données, la base de données est fermée.
• Démontage de la base de données, la base de données est démontée.
• Arrêt de l’instance, l'instance est arrêtée.

Il existe différents mode d'arrêt de base de données, rapide, lent, brutal et suivant la situation dans laquelle on se trouve comment choisir le mode d'arrêt qui s'adapte à la situation.
Après lecture du tableau ci-dessus et lecture des options SHUTDOWN ci-dessous, choisir le mode d'arrêt de la base de données sera simple pour vous.

 


ORACLE SHUTDOWN ABORT.

Shutdown Abort est l'arrêt le plus rapide, le plus violent et brutal pour une base Oracle.
Ce mode d'arrêt Abort est utilisé qu'en cas d'urgence, et si aucun autre mode d'arrêt ne fonctionne.
• La base de données est ni fermée, ni démontée.
• l'instance est arrêtée sans fermeture des fichiers.
• les Redo Log Buffer ne sont pas écrits sur disques.
• les transactions sont interrompues.
• pas de Check Point.
• les utilisateurs sont déconnectés.
Une récupération d'instance aura lieu au prochain démarrage de la base de données, car aucun point de synchronisation à lieu, le base de données est fermée brutalement.
Il est recommandé de NE PAS sauvegarder une bases de données Oracle qui à subit un shutdown abort, car sont état est et reste incohérent.

 


ORACLE SHUTDOWN IMMEDIATE.

Shutdown Immediate est le mode d'arrêt le plus utilisé, notamment dans les scripts, la base de données Oracle est fermée proprement et assez rapidement selon les transactions en cours dans la base.
• les transactions non validées actives sont annulées (ROLLBACK).
• les Redo Log Buffer sont écrits sur disques.
• les utilisateurs sont déconnectés.
• la base de données est fermée.
• la base de données est démontée.
• l'instance est arrêtée.

 


ORACLE SHUTDOWN TRANSACTIONAL.

Shutdown Transactional est un mode d'arrêt utilisé pour éviter des pertes de données sur des transactions en cours. Il attend la fin de toutes les transactions en cours en interdisant toute nouvelle transaction. Ce mode d'arrêt peut être long.
• les transactions actives restent en attente.
• les nouvelles transactions sont interdites.
• les utilisateurs sont déconnectés à la fin de la transaction.
• la base de données est fermée.
• la base de données est démontée.
• l'instance est arrêtée.

 


ORACLE SHUTDOWN NORMAL.

Shutdown Normal est le mode d'arrêt par défaut si aucun mode n'est précisé. C'est le plus long car Oracle attend que l’ensemble des utilisateurs soit déconnecté pour fermer la base de données.
• attente de déconnexion des utilisateurs.
• les nouvelles transactions sont autorisées.
• les Redo Log Buffer sont écrits sur disques.
• processus d'arrière-plans sont arrêtés.
• mémoire SGA libérée.
• la base de données est fermée.
• la base de données est démontée.
• l'instance est arrêtée.

 

Haut de Page www.dba-ora.fr

 

Liens en rapport avec l'article qui sont susceptibles de vous intéresser
• STARTUP-SHUTDOWN INSTANCE ORACLE
• TRANSACTIONS actives Oracle

Partager cet article

Repost 0
Published by Oracle SQL - dans INSTANCE - SGA
commenter cet article

commentaires